Commentaire de fifilafiloche
sur Ces gens qui n'éprouvent ni sentiments ni émotions (ou presque) et que nous subissons sans savoir pourquoi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

fifilafiloche fifilafiloche 20 mars 2010 22:39

Merci pour votre réponse.


Je pense en effet que l’intérêt général impose une certaine insensibilité, un manque d’empathie, pour les intérêts particuliers. Reporter la douleur des réformes sine die, par empathie pour les couches de la population qu’elles toucheront, c’est sacrifier l’avenir de la société à ces groupes de pression.

C’était le sens du rapport ATTALI sur les rentes de situation qui parasitent la croissance française. Il serait intéressant de faire une check list des progrès effectués deux ans après sa parution.

Voir ce commentaire dans son contexte