Commentaire de sisyphe
sur Crise de l'euro : un accord qui signe une terrible défaite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 27 mars 2010 02:55

J’aime bien ceux qui défendent la création monétaire par les banques ; leur SEUL argument, c’est d’agiter, si les états reprenaient le pouvoir de créer de l’argent, le spectre, l’épouvantail de -brrrrrrrrrrrrr tremblez bonnes gens - « L’INFLATION » !!!

Comme si la planète entière, jusqu’aux accords scélérats de 1973, avait été laminée par -brrrrrr- l’inflation !!!! smiley

Il se trouve que, depuis, donc, ces accords scélérats ayant retiré aux états le pouvoir de batre monnaie, et que les clefs ont été données aux mafias : banksters, fonds spéculatifs, TOUS les pays du monde se retrouvent dans des situations de dettes impayables, irremboursables, totalement dépendants des mafieux, qui, par le biais de leurs officines d’extorsion ; Banque Mondiale, FMI, Agences de cotation, fonds spéculatifs, prennent tous les citoyens du monde à la gorge, obligeant à bloquer les salaires, à détruire tous les systèmes de protection sociale, à licencier, à créer du chômage, à répandre précarité, misère, famine, pour permettre aux prédateurs de se gaver plus que jamais de bénéfices pharamineux.

Tous les pays du monde sont dans une merde noire, plus de 2 milliards d’humains vivent avec 1 dollar par jour, 1 milliard et quelques souffrent de la faim, la spéculation a fait exploser l’économie, produisant la plus grosse crise mondiale financière, économique, sociale, sociétale, jamais vue, et les imbéciles continuent d’aider les mafias à agiter, sur le devant de la scène, la marionnette de - houuuuuuuuu - l’inflation, pour effrayer le populo...

C’est comme aller voir quelqu’un en train de mourir de faim, et lui dire ; on pourrait te nourrir, mais ça déprécierait l’argent de ceux qui en ont ; ils seraient obligés de revendre leur troisième Mercedes.... Il vaut mieux que tu crèves : toi, tu ne rapportes rien....

Entièrement d’accord avec l’article ; une fois de plus, les politiques (au passage, saluons la pugnacité dans le cynisme, la bêtise, l’allégeance et la servilité aux puissances financières de la mère Merkel), se font les vassaux des puissances financières, et livrent le monde, pieds et poings liés, aux mafias des fonds spéculatifs, croyant, par là, sauver leur fond de culotte, quand ils ne font que fournir les armes qui permettront de mieux les dépecer...

Le parallèle avec les accords de Munich est tout à fait pertinent ; c’est exactement ce qui se passe, avec les conséquences inéluctables qui s’ensuivront.

Le Portugal a déjà vu, dans la foulée, sa « note » baissée par les agences de cotation ; prochaine proie.
Les autres vont suivre....

La seule solution ; à force de le répéter, de le radoter, chacun le sait, mais chhhhhhhht.... motus....AUCUN parti politique n’en parle.... est, évidemment, la TOTALE REFORME MONÉTAIRE , qui abroge les accords scélérats de 1973, retire définitivement TOUT POUVOIR de création monétaire aux banques et secteurs privés, pour le restituer à des organismes centraux dépendants et contrôlés par les états, en fonction de leurs budgets, l’annulation pure et simple des dettes des pays, la taxation lourde de tous les produits financiers ; bref, le contrôle et la régulation de l’argent par et pour le bien public.

Comme ce n’est pas près d’arriver, vu les reculades successives des dirigeants politiques tenus par les c.... par les mafias, reste plus ; soit qu’à se préparer à verser des larmes de sang, soit à affuter ses armes, pour faire valoir ses droits.

Soumission (et esclavage) ou révolte (et espoir) ; le choix est clair.


Voir ce commentaire dans son contexte