Commentaire de François-Ferdinand De la Friche en Souche
sur La planète vient de se scinder en deux. Prometteur ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article


Bonsoir M. RA, Elchetorix,

 

Je trouve votre lecture soit trop optimiste, soit quelque peu idéaliste : je crains que l’évolution se fasse plus dans le sens que j’ai exposé ou expose habituellement car de fait rien ne laisse supposer le contraire : pas même les quelques particularités/tentatives très localisées et donc limitées suggérées par vos exemples notamment Chavez ou Moralès. Il est plus difficile de voir avec clarté l’évolution de la Russie : qui semble osciller entre Est/Ouest, Nord/Sud et nombrilisme ethno-centré : tout çà pour dire que les quelques tentatives locales ont le même impact sur l’évolution globale que les expériences d’autogestion ici ou là ont sur l’ensemble de la société : bref intéressantes comme sujet d’étude ou expérience mais rarement support à une remise en cause globale ou évolution dans ce sens au niveau général.

 

Un autre élément : il faut bien considérer la situation de départ : et celle-ci est non seulement d’une écrasante supériorité (dans tous les domaines ou presque) de l’Occident et donc d’un immense fossé entre cet espace et les autres pré-cités : fossé qui est supporté par le développement technologique exponentiel ne fait que se renforcer : disons que les concurrents potentiels partent avec un désavantage certain : en plus du fossé, il y a aussi celui de l’accès à telle ou telle ressource énergétique (la Chine ou l’Inde pour exemple) ; mais encore les structures traditionnelles ou historiques qui influent sur l’ensemble de ces sociétés et relativisent très rapidement les espérances égalitaires et non strictement mercantiles (exemple : structure de type impérial de la Chine préservée quelque soit l’avatar (empire du Milieu toujours) ; la structure castique indienne maintenue avec moins d’évidence peut-être mais encore support aux relations entre Indiens ; la structure aristocratique des pays d’Amérique Latine (le Brésil en étant un des meilleurs exemples en dépit de Lulla : cette structure supportant une société presque bi-horizontale telle que je l’ai plus clairement énoncé dans d’autres coms,etc…).

 

Ainsi, l’adoption du modèle économique occidental et le rapport strictement anti- ou concurrentiel entrave d’emblée toute réelle chance de mettre un frein à cette mécanique globale d’exclusion/fragmentation autant que de l’inverser. Si j’ajoute à cela que l’espace intermédiaire par excellence entre Occident (Europe), Russie, Inde et Chine : à savoir l’espace musulman a été neutralisé, en situation d’instabilité voir de chaos permanent : les passerelles civilisationnelles/culturelles qui auraient pu supporter l’émergence d’un modèle alternatif avec suffisamment de pouvoir d’influence (notamment contrôle des hydrocarbures et alliances stratégiques afin de contrer l’hégémonie occidentale) se voient d’emblée bouchées par cet espace intermédiaire chaotique et instable : source de toutes les tensions mais aussi de toutes les attentions.


sur ce, vous avez parfaitement le droit d’être en désaccord avec moi cher M. Elchetorix : je ne pourrai souhaiter rien de mieux que d’avoir tord et que mon analyse ne soit qu’explicable par une forme de pessimisme chronique plutôt que par l’évolution réelle de notre monde. smiley

 

        


Voir ce commentaire dans son contexte