Commentaire de Traroth
sur Le mythe du discours du chef Seattle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Traroth Traroth 7 mai 2010 15:35

Le péripate, toujours du côté des puissants contre les faibles !

Ah ça, on peut lui faire confiance sur ce point.


Voir ce commentaire dans son contexte