Commentaire de Pépé le Moco
sur Sans DSK à la tête du FMI, la crise grecque ne serait pas pire…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pépé le Moco 29 mai 2010 21:23

En 2012, si Strauss-Con se présente aux présidentielles contre Naboléon, vous trouverez toujours une majorité de crétins capable de voter pour ces escrocs.
On obtient toujours ce que l’on mérite ?


Voir ce commentaire dans son contexte