Commentaire de armand
sur Pourquoi Charlotte Corday a-t-elle tué Jean-Paul Marat ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

armand armand 11 juin 2010 14:01

Honneur à Charlotte Corday qui a frappé l’immonde monstre qui incarnait, mieux que quiconque, l’horreur de la Révolution.
Par ces temps de folklorisation des tueries passées, où un auteur reconnu, Pierre Michon, peut encenser, en les « comprenant, les excusant, les admirant » les proto-nazis du Comité de Salut Public, il est bon de rappeler que le régime républicain a été le précurseur des tyrannies totalitaires du XXe siècle - arrestations sans fondement, suspicion, massacres, sadisme, dénonciations, génocides d’une province ou d’un ordre social entier, proclamé collectivement coupable.

Comme Jeanne d’Arc, Charlotte Corday est l’incarnation de ce que la Femme française, aux côtés de son esprit, de son élégance, de sa beauté, peut offrir de plus sublime à l’humanité.


Voir ce commentaire dans son contexte