Commentaire de Byron
sur Les Américains recrutent parmi les jeunes des Cités : une 5ème colonne en vue ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Byron 3 juillet 2010 13:40

un peu chelou l’angle de vu choisit par l auteur.

premierement il faut se dire que notre élite politique actuelle fait déjà partie des cercles d’amitié franco-américains. Comme partout ailleur les gens développent tous un sentiments régionalistes. de la meme facon que les francais de province aiment bien cracher sur les parigots. on est justement tous différent et chauvin c est plus ça l esprit francais.l esprit nationale est partout aléatoire. ces jeunes de banlieue que l auteur dénonce ont l accent des cités, ce qui leurs coutes très chère aux entrevue, sont isolés ont développé comme partout ailleurs une culture locale. 
mais ce qu ils représentent avant tout c est le nouveau prolétariat, la classe pauvre. et c est certain que de futures élites représentatives en seront issues. les usa l ont compris mais c est normale ça fait des 10aines années qu’ils façonnent le visage politique français. 

Voir ce commentaire dans son contexte