Commentaire de L’enfoiré
sur Vivement l'automne ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 20 juillet 2010 08:28

Vinvin,
 Comme la chanson de Maxime Le Forestier le dit on ne choisit pas l’endroit où l’on naît.
 Je suis né dans le nord et j’aime mon nord, par sa diversité de climat.
 Dans le tout petit pays qui est le mien, voyager est normal. On sort des frontières sans s’en rendre compte en faisant à peine une centaine de kilomètres, parfois bien moins.
 Des vacances, des voyages, je les connais depuis mon plus jeune âge.
 Ce n’est pas pour se retrouver caserné derrière les murs d’un hôtel.
 C’est un moyen de toucher plus de monde et de ne pas parler d’eux qu’en connaissance de cause.
 Des voyages, dans certaines professions, on ne vous demande pas votre avis. On vous dit d’aller là, et puis vous y aller.
 Mais c’est vrai, comme je le disais ailleurs, voyager c’est pour se retrouver comme chez soi.

 Des canicules, jusqu’ici, nous en avons aussi, peut-être de plus en plus et là, faire se qu’il me plait comme jogger devient plus difficile.
 L’automne est aussi un concert de couleur dans la nature.
 
 Est-ce que la peine ne dépasse pas le plaisir ?
 Vaste question, réponses multiples.
 La vôtre n’est pas la mienne, évidemment.
 Mais heureusement, nous sommes tous différents.

Cordialement
 


Voir ce commentaire dans son contexte