Commentaire de j-p. bédol
sur Ils ont assassiné un infidèle nommé Michel Germaneau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

j-p. bédol 27 juillet 2010 12:28

Non, mon analyse est froide et factuelle.
Tous les djihads se réclament d’une croyance.Quelle soit chrétienne ou musulmane, notamment.


Voir ce commentaire dans son contexte