Commentaire de j-p. bédol
sur Ils ont assassiné un infidèle nommé Michel Germaneau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

j-p. bédol 27 juillet 2010 12:39

Sarko n’est pour rien. Michel Germaneau aurait été SALAFISTE il serait encore VIVANT.


Voir ce commentaire dans son contexte