Commentaire de franc
sur Ils ont assassiné un infidèle nommé Michel Germaneau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

franc 29 juillet 2010 17:46

easy votre dernier commentaire est pertinent et recèle une certaine lucidité en ne méprisant pas ou ne dédaignant pas la valeur de la force et du combat aussi bien physique que intellectuelle------------------------------------comme la philosophe et mystique Simone Weil qui en citant même Hitler (Mein Kampf ) déclare qu’il ne faut mépriser et sous-estimer la valeur souveraine de la force qui régne ici bas

en effet toutes les pensées du monde aussi vraies,aussi justes, aussi hautes et aussi fortes soient elles ,ne peut arrêter une balle de fusil dans sa trajectoire -----------------------------seule une force physique supérieure ou égale peut arrêter une force physique ---------------------------------(d’où la provocation de Goebbels :"quand j’entend le mot culture je sors mon révolver) et hitler dit dans Mein kampf qu’ont tord ceux qui sous-estiment la force elle qui est souveraine partout qui fait bouger et tourner les planètes et les étoiles tandis qu’elle écrase comme un vers sous les pieds d’un homme tous les obstacles qui se dressent devant elle .


En quelque sorte vous avez énoncé à peu près les mêmes idées que Hitler ,idées qui sont vraies quelque part ,et je ledis sans aucune espèce d’intention péjorative ,puisque la juste et sainte laïque mystique philosophe Simone Weil les ont reprises et que je ne désapprouve pas non plus -------------------------------------------cette idée de la valeur de la force et du combat naturel contenu dans l’homme a été émise aussi par Nietzsche avec beaucoup de lucidité et d’honnêteté


cependant il ya une nuance de taille entre la pensée de Simone Weil sur la force et celle de Hitler ,c’est que certes la force est souveraine ici bas et il ne faut pas la mépriser ,mais pour la philosophe il existe en même temps une autre force qui règne aussi et en même temps ,c’est la force spirituelle de l’idée du Bien -----------car comme le dit Platon tout homme qui est sain d’esprit et conscient est attiré d’une manière ou d’une autre par la beauté du Bien
 

Si donc rien de ce qui n’est pas la forcene peut arrêter une autre force ,cependant une force brutale seule et d’un certaine intensité peut être vaincue par une autre force matérielle même inférieure mais associée à une idée du bien qui la dirige --------------------------------en quelque sorte l’amour du Bien équivaut à une certaine force physique


du reste le combat n’est qu’un moyen et non le but en soi


Voir ce commentaire dans son contexte