Commentaire de Pierre Régnier
sur Ils ont assassiné un infidèle nommé Michel Germaneau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Régnier Pierre Régnier 30 juillet 2010 00:23

@ franc

 Le pacifiste, pour moi, c’est celui que vous définissez comme pacifique avec, en plus, l’engagement militant visant à pacifier.

 Religion du livre ou pas ? Après tout, ce n’est pas cette expression qui compte, pour moi, dans l’église catholique et chez Benoît XVI. Ce que je dénonce c’est son entêtement à faire de l’Ancien Testament l’authentique Parole de Dieu « disant ses désirs ET CELA SEULEMENT ». Dans plusieurs articles publiés par Agoravox j’ai dit pourquoi, selon moi, cette conception est, aujourd’hui encore, criminogène.

 Et j’ai évolué depuis le plus récent de ces articles : je pense et je dis maintenant que c’est le pape qui est aujourd’hui LE PRINCIPAL responsable de la violence religieuse effective. Il NE PEUT PAS NE PAS VOIR que la violence religieuse a sa source, aujourd’hui comme depuis toujours, dans la conception de la « Parole de Dieu » des trois plus anciens monothéismes (le quatrième, la Foi bahaïe, maintient la conception mais « par défaut », elle se contente de ne pas la rejeter, ce qui est regrettable mais moins coupable).

 Mon plus récent article sur le sujet publié par Agoravox :

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/irina-bokova-voudra-t-elle-64907

 Précédemment, sur le même site et sur le même sujet :

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/synode-et-mepris-du-monde-reel-46015

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/quand-la-communaute-sant-egidio-31120


Voir ce commentaire dans son contexte