Commentaire de asterix
sur Pour le droit pénal les policiers ne sont pas Monsieur-tout-le-monde...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

asterix asterix 23 août 2010 17:20

Trop facile cette indignation de circonstance. Multiplier les exceptions ou les circonstances n’empêchent pas un fait évident : lorsque les flics doivent intervenir, ils ne l’ont pas voulu !
Sûr qu’il y en a un tas de cons et de méchants, mais moins que dans le camp d’en face.
Votre propos relève du parti pris.


Voir ce commentaire dans son contexte