Commentaire de Plus robert que Redford
sur L'autre réponse de Monsieur Éric Woerth aux Français


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Plus robert que Redford 10 septembre 2010 15:57

Mea culpa !
Je l’avoue, j’ai bien rigolé au moment de l’affaire Klinton/LeWinska, je me suis voluptueusement gaussé de ces connards d’amerlauds qui faisaient tout un plat pour une pauv’chtite pipe administrée à un amateur de cigare, dans l’intimité d’un bureau aussi ovale que mon trou de b... Bref ! je me suis lourdement moqué, et j’avais TORT !
Ce que nombre d’étasuniens reprochaient à leur président, c’était pas les joies des caresses veloutées d’une brune brûlante, c’était d’AVOIR MENTI !!!
Aujourd’hui, c’est mon tour d’être furieux, non seulement ce con de woerth (because he worth it ! of course !!) a menti, mais en plus, il l’a avoué !!! QUEL CON !
Il rejoint le club des Tapie et autres truands (« J’ai menti, mais c’était de bonne foi ! ») qu’en ont rien à foutre de ce que le vulgaire peuple pense ! « ouais, je l’ai fait et j’temmerde !! Casse-toi, pauv’con ! »
Voilà l’étendue de la considération qui leur dégouline des babines !
Aux armes Citoyens
Dansons la Carmagnole
Et on lui pèlera le jonc
Comme au bailly du Limousin
Qu’on a pendu, avec ses tripes !!!


Voir ce commentaire dans son contexte