Commentaire de emile wolf
sur Monothéisme (2/2) : Au voleur ! Ils ont volé notre Livre !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

emile wolf 1er octobre 2010 12:08

Stef d’où tenez-vous cette étymologie ?

Selon mes modestes recherches :

Le mot Abraham est issu du phénicien Ibra’i qui signifie Hébreu « celui de l’au-delà ». La Septante, première bible en grec, permet de suivre l’évolution de ce nom (Genèse 14,23). Dans cet épisode Abram est qualifié de « pératé » ;  Abram de l’au-delà ; et non d’Hébreu comme c’est le cas dans toutes les versions postérieures de la Bible. Il ne distingue aucune race, ethnie, peuple ou territoire. Puis son nom est transformé par Dieu en Abraham c’est-a-dire « celui de l’au-delà », variation de Hébreu en araméen.

De nos jours sous la forme Abraham ou Ibrahim, Brahim, etc... il est utilisé comme nom propre en Orient et Occident.

A lire le « Livre des morts » en Egypte, où semble concue la Septante , « ceux de l’au-delà » désignent à la fois les défunts qui errent en quête d’éternité bien heureuse ou ceux qui sont devenus les étoiles de la voie lactée selon la croyance de l’époque.


Voir ce commentaire dans son contexte