Commentaire de Philippe Vassé
sur Musée des Religions du Monde ou les bienfaits de la laïcité à Taïwan


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 9 octobre 2010 12:22

Cher Jl,

Merci pour votre commentaire.

Concernant le penseur français nommé Pascal, il me semble qu’il était à son époque ce qu’on appelait un théiste (d’autres écriront déiste), c’est à dire un homme croyant en une divinité extra-humaine sans suivre une doctrine religieuse précise.

Cela ne retire, ni n’ajoute rien des qualités attribuées généralement à ses Pensées, mais en marque le limites intellectuelles données de facto par cette croyance.

Ce qui me semble intéressant dans ce Musée est que son initiateur et concepteur ait recherché à mettre en avant ce qui unit les êtres humains, les rassemble, fortifie leur fraternité et leur solidarité plutôt que de viser à la division, à la haine et à l’intolérance.

Cela m’a intéressé, d’autant que je connais bien Hsin Tao, avec qui j’ai établi au fil du temps de notre « voisinage » des liens d’amitié et, même, parfois, de complicité intellectuelle, notamment dans l’humour et l’amour de na nature de la fabuleuse côté nord-est de Taïwan, entre Keelung et Ilan.

Bien cordialement à vous,


Voir ce commentaire dans son contexte