Commentaire de Et hop !
sur Après 16 ans de mondialisation et 10 ans d'euro : près de la moitié des Français s'estiment pauvres ou redoutent de le devenir !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Et hop ! Et hop ! 14 octobre 2010 11:19

Il n’y avait pas besoin d’être économiste pour savoir que quand on supprime les frontières entre
* une zone où il y a 100 millions de travailleurs et où le smic est à 10 euro
* et une zône où il y a 1 milliards de travailleurs potentiels et où le smic est à 0,20 euros,
tous les salaires devront nécessairement diminuer de 90 %.

Par contre les marges bénéficiaires des firmes internationales a explosé, puisqu’elles continuent à vendre en France au même prix ce qu’elles font produire dans les pays à bas coûts.

Il y a eu, et il continue à y avoir un transfert gigantesque de revenus depuis les salaires des travailleurs européens vers les revenus des actionnaires internationaux.

En France, la politique de réforme libre-échangiste a été mise en place à partir de la seconde cohabitation du gouvernement Balladur, en particulier par le ministre des finances Edmond Alphandéry qui a fait les dénationalisations et commencé la grande braderie du patrimoine public : vente de TF1, de l’Imprimerie nationale, des autoroutes,..Il a aussi supprimé les organismes de fixation des prix, l’indexation des loyers, et imposé la libéralisation des professions réglementées (commissaires priseurs, commissaires au compte, notaires,..) permettant afin de permettre à des grosses sociéts anglo-saxonne de prendre le contrôle du marché (Soseby,.).

M. Sarkozy appartienait déjà à ce groupe de personnes liés à des fonds d’investissement américains comme le groupe Carlyle où son demi frère olivier Sarkozy est devenu un personnage important.

Cette politique n’a pas été une erreur, mais une trahison.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Alphandéry

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Carlyle


Voir ce commentaire dans son contexte