Commentaire de aveclotanvatoutsenva
sur Après 16 ans de mondialisation et 10 ans d'euro : près de la moitié des Français s'estiment pauvres ou redoutent de le devenir !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

aveclotanvatoutsenva 15 octobre 2010 19:57

patdu49

Dites nous un peu (puisque vous avez l’air tellement sûr de vous) sur quel « média plus classique » (autrement dit grand média) est passé Asselineau depuis qu’il a créé l’UPR .
…hein ? Quoi ? Parlez plus fort, SVP, on n’entend pas !
Vous ne savez pas ?
Moi je vais vous le dire : exactement 0

Pour votre information, sachez qu’à chaque fois qu’on parle d’Asselineau à un journaliste (ou qu’on évoque l’UPR qui veut que la France sorte de l’UE), la réaction est la même : silence gêné puis on parle vite (très vite) d’autre chose.

Qu’un auditeur arrive à poser une question à une émission radio et prononce le nom d’Asselineau, on lui coupe la parole (prétextant, par exemple, qu’il est hors sujet) et on passe à un auditeur plus « docile ».

Qu’un participant à un débat public demande à Eric Zemmour (le pseudo poil à gratter journalistique du système) ce qu’il pense d’Asselineau et de ses analyses sur l’Europe, celui-ci botte instantanément en touche en disant qu’il ne peut vraiment commenter car il ne le connait pas, ou pas vraiment car « il lui semble qu’il a dû, peut-être, le rencontrer une fois ou deux » (oubliant soudain, lui LE journaliste politique spécialiste au Figaro des mouvements « euro-critiques », qu’ils ont déjeuné ensemble…). Et on passe ainsi à la question suivante…

Que des sympathisants de l’UPR interviennent sur le forum du site internet de RTL pour proposer des sujets d’émission et que soit invité Asselineau à l’antenne, leurs messages sont promptement effacés.
Etc…

Quant à Wikipedia, l’encyclopédie « libre » (et qui vient du pays de la statue de la Liberté…) elle ferme systématiquement toutes les pages qui sont consacrées à Asselineau (et ce en utilisant les prétextes les plus bidon (comme de dire que ce n’est pas un élu, alors qu’il a été Conseiller de Paris), comme elle supprime systématiquement l’UPR de la liste des 305 partis politiques qu’elle recense en France (jusqu’au parti du Plaisir, fondé par une émule de la Cicciolina). Et la suppression ne traîne pas.
Faites donc l’essai vous-même, vous verrez qu’en terme de réactivité, l’encyclopédie « libre » n’a rien à envier à…la CIA, par exemple (ce n’est qu’un exemple, of course).

Tout ça pour dire qu’Asselineau serait un agent du Système et se contenterait de critiquer l’UE gentiment tout en ne disant jamais que la France doit en sortir, les choses seraient bien différentes et les médias « classiques » ne verraient aucune objection à ce qu’il vienne chez eux faire un petit numéro d’opposant d’opérette, une fois de temps en temps, comme Besancenot (et son parler si prolo, si « comme le peuple »  !), comme Dupont Aignan, comme Mélenchon, comme Le Pen (fifille, maintenant), comme Bayrou ; bref, comme tout le monde…

Et aucune encyclopédie ne trouverait de raison à ne pas parler de lui…

Pensez-y.


Voir ce commentaire dans son contexte