Commentaire de Daniel Roux
sur Le véritable enjeu politique de 2012


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 3 novembre 2010 17:37

Il est certain que la ratification n’aurait pas eu lieu sans la complicité du parti socialiste puisqu’il fallait l’accord des 2/3 des députés et sénateurs.

Rappelons nous ce cela pour 2012, au-delà des fumées que les 2 partis auto proclamés de « gouvernement » ne manqueront pas d’envoyer.


Voir ce commentaire dans son contexte