Commentaire de Daniel Roux
sur Le véritable enjeu politique de 2012


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 8 novembre 2010 00:24

@ ddacoudre

Mitterrand n’était pas un socialiste, seulement un opportuniste doué pour la politique, un peu comme Chirac et Sarkozy. Ces individus savent conquérir le pouvoir pour eux mêmes mais n’ont aucune idée de ce qu’ils peuvent en faire. Ces gens s’abritent derrière un « gouvernement mondial » qui leur dicterait ce qu’il est permis ou interdit de faire.

Le monopole des partis politiques stérilise le débat public. Au final, le peuple français est empêcher de s’exprimer. Ce n’est pas vraiment nouveau, la classe dominante a toujours dicter sa loi dans son seul intérêt.

Le message que j’essaie de faire passer est que la seule façon de changer cela, c’est de voter pour nous pas pour l’ennemi comme à chaque fois. Entre un Sarkozy et une Royal, c’est toujours pour la mondialisation sauvage que l’on vote, donc pour le chômage de masse, l’appauvrissement, le démantèlement de la Sécu et de l’hôpital, etc..

Il existe des candidats qui représentent l’anti-mondialisation. Si on partage leurs idées, pourquoi ne pas voter pour eux et refuser de voter pour les autres y compris au 2ème tour.

Maintenant, imaginons que notre candidat soit élu, sa politique devient légitime. Il a reçu mandat pour sortir les Français du piège dans lequel des « joueurs de flute » nous ont entraîné. Il est vain d’attendre un changement de majorité au parlement européen comme il est vain d’attendre un changement de politique de l’Union. La grande dépression est là, la mafia financière mène le jeu, les élus sont corrompus, les médias sont sous contrôle, les paradis fiscaux concentrent les bénéfices. Dans ce schéma, les nations sont condamnées à mort et leur peuple avec elles.

Un programme anti mondialisation, ne se fait pas en un jour. Il comporte plusieurs étapes qui doivent être clairement proposée au peuple dans le programme de gouvernement :

  • 1) Restructurer la dette, retrouver la maîtrise totale de la monnaie, quitter l’Union et l’OTAN. Dénoncer les traités OMC.
  • 2) Changer la Constitution, répartir les pouvoirs, les rendre indépendants mais inter contrôlables, suspendre le financement public des partis politiques dont le fonctionnement n’est pas démocratique .
  • 3) Nationaliser tous les réseaux, les entreprises stratégiques comme l’énergie, la finance.. sans interdire la concurrence avec les entreprises privées. 
  • 4) Maintenir le libre échange avec des pays de même niveau de développement et négocier des accords bilatéraux équilibrés avec les autres. 
  • 5) Mettre fin aux subventions des entreprises privées, démanteler les entreprises dites « trop grosse pour faire faillite ». Redistribuer les concessions télévisuelles en faisant respecter le cahier des charges et la neutralité politique.
  • 6) Refondre la fiscalité, déclarer illicite tout lien direct et indirect avec les paradis fiscaux. Mettre fin à la dérégulation financière.
  • 6) Dénoncer sans relâche les méfaits sociaux, politiques, écologiques de la mondialisation sauvage, de la mafia financière, de la corruption.
  • 7) Rapatrier tous les soldats sur le territoire français et réorganiser notre défense en fonction de notre situation réelle.
Pour commencer..

Voir ce commentaire dans son contexte