Commentaire de SANDRO
sur Beaujolais blues


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sandro Ferretti SANDRO 20 novembre 2010 13:36

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit Jack qui relève l’allusion subliminale à « Beaujolais Növo », un titre ancien d’Alain (pas son meilleur, je l’admet, mais les madeleines...ça va se nicher où ça peut).
La Suisse a donc ses esthètes, ses « Helvète Underground », comme chantait l’ami.

@Tall : je suis comme Elvire, ma chatte Chartreux : je suis indépendant, je vais où ça me plait. S’il y a trop de bruit dans la salon ou des têtes qui ne me reviennent pas, je change de canapé ou vais dans une chambre. C’est ce que j’ai fait.
Le monde du Web est grand, les maisons d’édition aussi.

Je ne suis pacsé avec personne. Tout passe, tout casse, tout lasse, sauf le Beaujolais nouveau.


Voir ce commentaire dans son contexte