Commentaire de ddacoudre
sur Nous avons abusé de Cantona


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 8 décembre 2010 10:42

bonjour easy

dans un article je suis allé dans le même sens.

 .../.. L’autre événement soulevé par M Cantona fait se lever des interrogations du genre « son appel fut un échecs ».

 Si je n’en avais plus l’âge j’en pleurerai. Quand l’on confie l’information à des personnes qui sont plus apte à être des faiseurs de spectacle que de l’analyse socio politique nous ne pouvons pas nous attendre à plus.

Ceci n’a pas empêché quelques sociologues d’y trouver le sens caché, car tous les actes que nous faisons sont induits par des événements passés qu’il faut aller rechercher pour comprendre ce que nous faisons.

Il est bien évident que nous ne pouvons pas vivre en faisant cela, mais ceux qui on accepter le travail de commenter l’événement doivent y souscrire sous peine d’invalider leur analyse. Même si elle peut être contredite car personne n’a les moyens de disposer de toute l’information utile a cela, et moi comme nous tous qui commentons l’actualité et les commentaires de nos commentaire nous n’y échappons pas….

 

Alors quel est l’événement le plus important est ce que personne n’ai été retirer son argent ou qu’un parti, les verts pour ne pas les citer proposent qu’à l’avenir les citoyens déposent leur argent dans des banques « citoyennes ».

 

Nous nous trouvons là devant le développement d’un événement par rétro action. La personnalité et l’origine familiale humble de Cantona n’a pas été effacé par ses succès professionnels et il en a conservé ses « racines », je pourrais dire « prolétarienne », et c’est donc en débattant sur l’échec de la contestation concernant la modification des retraites qu’il proposa un moyen gratuit et sans heurt de faire une révolution paisible.

Il est bien évident que si les auteurs du blog paru sur face book n’avait pas rebondi et élargi le champ d’action de la position de Cantona, les verts ne seraient pas allés chercher ses propos et nous n’aurions pas commenté les commentaires des commentateurs.

 

Ainsi deux affaires distinctes wikileaks et bank run sont liés par un même moyen le net, et je comprendrais mal que la banque de M Cantona viennent lui signifier la fermeture de son compte (comme le font mastercard visa et autre pour wikileaks) parce qu’il soutient, non la disparition des banques mais l’utilisation des dépôts comme moyen de pression sur les gouvernants.

Le pouvoir par M Lagarde a tenté sa « discréditation », mais il semble après avoir fait donner sur les antennes ses économistes comme Minc, qu’il n’aille pas plus loin.

Chose qui serait bien inutile car le mal est déjà fait avec le site des verts.

Et rien ne nous assure que ceci ne deviendra pas un moyen réel de pression, si les esprits mûrissent en prenant conscience que leurs dépôts se retournent contre eux et ont creusé le déficit national qui va les accabler de plus en plus si nous n’y apportons pas une solution politique.

 

Il serait grave que ce soit le net qui devienne le garant de la liberté d’expression devant le contrôle de l’information par les états comme au plus beau temps de la censure, cela signifierait que la démocratie touche à son terme, ce qui est en cours malheureusement.../...


cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte