Commentaire de olivier cabanel
sur Je vais vomir un peu et je reviens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

olivier cabanel olivier cabanel 19 février 2011 16:51

brieli
cet hervé this prend un cas particulier pour une généralité,
bien évidemment, rien n’est parfait en ce bas monde,
mais il ne faut pas confondre pollution délibérée d’un industriel de la bouffe qui sans scrupules a décidé de nous empoisonner pour s’enrichir
et le cas particulier qu’il décrit.
 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte