Commentaire de titi
sur Une politique fiscale aux antipodes de ce qu'il faudrait faire...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi titi 2 mai 2011 20:30

@JL

En fait je pense que votre problème c’est que vous ne savez pas ce qu’est une fiche de paie.

Alors je vous explique :

Cout du travail (super brut) = Salaire Brut + cotisations patronales
Salaire Brut = salaire contractualisé. Intangible.
Salaire Net = Salaire Brut - cotisations salariales
Net à payer = Salaire Net - CSG = Salaire Brut - cotisations salariales - CSG

La CSG, bien qu’il y est eu pas mal de débat sur sa nature exact, se comporte comme un impot à la source.
Une variation de CSG n’a aucune incidence sur le Salaire net, ni sur le brut ni sur le cout du travail et donc absolument aucune incidence sur le « profit » comme vous dites.

Comme je l’ai indiqué plus haut, l’IR étant aujourdhui prélevés par les contribuables sur leur « Net à payer », et la CSG étant prélevé sur le net, le seul schéma possible pour un IR à la source sera :

Net à payer = Salaire Brut - cotisations salariales - CSG - IR

Merci de me démontrer comment, avec un salaire brut contractualisé, une variation d’IR pourrait conduire à une augmentation des « profits » puisque c’est ce que vous argumenter.

PS : puisque vous donnier un exemple à vos affirmations, je pense naïvement que démonter que votre exemple était faut vous suffirait, mais je vois que non.


Voir ce commentaire dans son contexte