Commentaire de esperantulo
sur L'espéranto dans l'enseignement


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

esperantulo (---.---.90.180) 9 janvier 2007 21:10

Une micro information « L’anglais est plutot une langue facile mais qui apporte au final assez peu de materiel linguistique (c’est encore mon avis). »

l’anglais est facile au début eu tout le monde le voie, mais c’est ensuite que cela se corse, des que l’on entre dans la langue de manière moin superficielle, elle se complique beaucoup. Oui l’anglais apporte peu de matériel, comme l’italien, le russe le francais et beaucoup d’autres langues. Mais plusieurs langues ensemble permettent de de trouver un point de comparaison pour la structure de sa pensée dan sa langue et donc de mieux les maitrisées. L’eo c’est cela une prise de chaque langue que se soit dans sa grammaire et dans son vocabulaire, de la manière la plus simple (sans exeption) le tout faite de manière structuré qui donne une parfaite cohésion et bien plus grande qu’une langue natinnale (par la possibilité de son vocabulaire et des capacités d’expression naturelles de la pensée), ce qui permet d’approcher beaucoup d’aspect structurel de diverses langues mais aussi par le vocabulaire à apprendre des mots qui existe pas en franacis mais dans d’autres langues mais que l’on peut aussi retrouver dans l’eo.

tien un exemple personel, je n’est jamais fait de turque de ma vie, on à assister à un cours d’initiation, j’ai pu me la PETER GRAVE, car je savait dix fois mieux m’exprimer et comprendre cette langue que tous les autres qui savais l’anglais ou une autre langue

« Aux passionnés d’esperanto : avez vous profité de la connaissance de l’esperanto pour apprendre d’autres langues ou vous contentez vous d’elle pour elle même ? »

donc oui par mon exemple précédent j’en profite, mais aussi dans ma syntaxe du frnacais qui est de plus en plus clair. par contre de l’apprentissage d’autrs langues ayant un problème d’audition et de capacité à memoriser du par coeur, cela m’ai très difficile.

Aussi une petite chose sur le respect, pendant des années j’ai culpabilisé car je n’était pas capable de comprendre l’anglais, avec la phrase « en dehors de l’anglais point de salut ». Puis mes études supérieures fesant, je me suis rendu compte que peu de personnes savaient l’angalsi mais en plus ils perdaient petits à petit les aquis de cette langue. Et chemin fesant, maintenant je gagne très bien ma vie sans connaitre cette langue lors que tout le monde m’a dit il faudrais que je la connaisse. Donc « en dehors de l’anglais, existe un salut ». Donc ce matraquage de l’angalis est néfaste pour l’individu, je pense et il ne permet pas de donner un sentiment de respect de soi et de l’autre de manière optimale dans ce domaine, enfin ce n’est que mon opinion, après chacun voit devant sa porte

Cordialement


Voir ce commentaire dans son contexte