Commentaire de dawedOo
sur Campement revendicatif au cœur de Madrid : la puerta de la solucíon ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

dawedOo 1er juin 2011 20:21

« Sachez que l’Espagne avec le Portugal est championne de la dette privée qui atteint 220% du PIB »

Un peu réducteur, en tout cas dans le cas de l’Espagne.

Pour le cas espagnol, cela relève surtout de l’escroquerie d’état complice des banques.

1998 - Réforme sur la « loi du sol » mise en marche par le gouvernement, rendant une énorme partie du territoire constructible, déchaînant la folie immobilière, alors qu’en même temps les banques offrent des crédits hypothécaires a taux variable (très bas a l’époque), sans pratiquement aucune restriction, genre un couple de smicards avec contrat indéterminé même carrément précaire et sans apports ni garanties ou à peine.. du pousse au crime sous l’oeil complice des politiques.

2007 : crise de l’hypothèque en Espagne, l’euribor s’envole, les mensualités avec, de l’ordre de 200 jusqu’a 600€

2008 : La bulle explose, 20% de chômage, même si vous ne pouvez plus payer et rendez les clefs, vous continuez a devoir les intérêts.. en même temps que la réforme du travail rend plus « agile » et moins couteux les licenciements ...

Bref.. l’utilisation de l’ignorance du profane et de son aspiration a avoir un foyer pour s’en mettre plein les fouilles, une énorme escroquerie de la part des « élites »qui motivaient à s’enfoncer toujours plus dans la dette en disant « ayez confiance ».. au plus grand bénéfice de qui ? pas des citoyens en tous cas, beaucoup n’ont plus rien.


Voir ce commentaire dans son contexte