Commentaire de llumeao
sur L'espéranto dans l'enseignement


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

llumeao (---.---.148.10) 10 janvier 2007 13:26

Je suis, comme toujours, très étonné par les commentaires. Il y a quand même des points sur lesquels un consensus devrait pouvoir être établi :

1- l’impossibilité d’aboutir à un vrai multilinguisme qui permettrait à n’importe qui de communiquer avec n’importe qui

On a le droit d’apprendre des langues, mais on ne peut pas imposer à tous de les apprendre toutes.

2- le besoin d’une langue commune

3- le fait que cette langue commune doit être facile à apprendre

Elle doit être accessible à des personnes de tous âges, de toutes origines sociales et de toutes nationalités. Et son apprentissage ne doit pas se faire au détriment de la langue maternelle.

4- le fait que dans le choix de cette langue commune on doit éviter de donner l’avantage à une nation en particulier

La situation de l’anglais est problématique de ce point de vue-là. Et si la future langue internationale est le chinois, ce ne sera pas non plus équitable.

Je ne dis pas que l’espéranto est la seule solution. Mais depuis près de 120 ans, j’estime que la preuve a été faite que l’espéranto répond à ces critères.


Voir ce commentaire dans son contexte