Commentaire de Jean-Pierre Lovichi
sur Du pouvoir d'achat de droite au savoir-être de gauche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Pierre Lovichi Jean-Pierre Lovichi 12 juin 2011 00:24

Bonjour,

Le risque de cet article était effectivement celui-là.
D’être pris pour celui qui ne comprenait pas les revendication salariales...
Je ne tiens pas le discours des religions qui prônant la pauvreté pour le plus grand nombre permettait en réalité le maintien des inégalités les plus flagrantes.
J’ai parlé de pouvoir vivre justement pour ces gens qui luttent pour arracher des augmentations de salaires légitimes.

Je dis juste que limiter la critique ou faire du pouvoir d’achat un projet politique n’est pas une idée de gauche...
Et figurez-vous que je compatis sincèrement pour ces riches qui en sont à se faire construire par exemple des voitures en or (j’avais lu un article sur un riche saoudien sur la question) parce qu’ils ne savent plus vraiment quoi faire de leur argent et qu’il ne suffit effectivement pas à faire le bonheur.
Le plus pathétique, c’est juste cette course en avant vers le vide.
Et je ne me prends pas pour Dieu.

Mais est-ce vraiment satisfaisant de construire une société d’éternels frustrés ou de singe mimant de plus riches qu’eux ?
Est-ce une fin en soi de pouvoir se payer le dernier téléphone portable sorti sur le marché ?

Ce n’est pas mal d’aller faire ses courses au supermarché.
ce qui est dramatique c’est quand le supermarché devient le centre de vie des banlieues...
Et que les lotissements se construisent autour.


Voir ce commentaire dans son contexte