Commentaire de Berkano Othala
sur WWF : l'Allemagne dénonce l'imposture écologique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Berkano Othala 28 juin 2011 18:46

Bonjour à tous !

J’ai fais un voyage écologique hors de prix ,par le biais de WWF en malaysie, pour la protection des orang outans et des éléphants nains de Bornéo . Notre groupe composé en grande partie d’anglo saxons, et nous étions deux français, avons sursauté lorsque notre guide chinoise nous apprend que le palmier à huile est l’ avenir de ce pays.

Nous plantions aussi des arbres sous une chaleur à crever, et les autochtones se marraient en nous voyant faire , eux sirotaient à l’ombre, je pousse une méga gueulante en Français, ils se sont mis à bosser, Nos jeunes pousses étaient plantés au bords d’une immense plantation de palmiers, et WWF
louait les rives, sachant que le proprio pouvait résilier à tous moment le contrat sans motif .

Notre écolodge, était limite, si récupérer de l’eau de pluie suffit à le classer comme tel, alors c’est un peu court .
Côté faune, les orangs outans étaient en semi liberté, et en totale dépendance alimentaire, une véritable attraction appuyée par un discours culpabilisant incitant le touriste à donner davantage pour le WWF .
Quant aux éléphants nains ..... !
Ben , ils ne sont pas si nain que ça !
15 jours qu’on les cherchaient, comme par hasard le dernier jour ,les Dayaks avaint repéré un troupeau qui passaient près des villages sans qu’étrangement personne ne les ai signalés aux écoguides .
Je me suis fais promené au propre comme au figuré .

Une dernière anecdote , nous avons visité une école , et la maîtresse expliquait aux enfants pourquoi nous étions venus, c’est à dire peindre une fresque pour les éduquer chez eux.
Quand elle leur demanda s’ ils avaient déjà bénéficier de l’aide d’une ONG dans leur village, ils répondirent que jamais personne ne les avaient aidés , je fis la remarque à mon amie à propos de trois gamins qui portaient des tee shirts d’une assoc française qui leur apprenait à cultiver du riz bio, renseignements pris auprès d’un écoguide qui confirma le fait .
Mais cette organisation n’avait pas la réputation de wwf, et surtout contrairement au pandi panda,
elle avait enrichi le village .
Depuis ce voyage en 2008 ,quand je croise dans la rue des agents orange pandi panda, je leur
dit de se stimuler la prostate .
Salut !


Voir ce commentaire dans son contexte