Commentaire de kemilein
sur Réforme, révolution ou réalisation ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kemilein 16 juillet 2011 13:37

il existe deux points prérequis, non négociable a toute réelle conscience et lucidité.
je n’en ferais pas la démonstration la présentement.

ce sont le Déterminisme et l’Absurde.

Déterminisme  : le Choix est une illusion et nous sommes ce que nous sommes non par choix mais par l’histoire de notre vécu et de celui de notre environnement.

Absurde  : s’entend qui n’a pas de sens, pas d’objectif, pas de raison. l’Univers, la Matière, la VIe n’ont ni sens ni objectif, il ni a aucun grand destin a accomplir et par conséquent l’Humanité est libre de se forger l’existence qu’elle désire dans les limites de ses capacités.

vous allez me dire que ça vous fait une belle jambe vue que vous vous voulez changer le monde... bah justement faudrait peut être commencer par la racine du problème non ?

le déterminisme appel la compréhension, l’éducation, l’information, et de la patience (les
changements s’effectuent sur plusieurs générations quand il y a inconscience
). Par exemple ca remet en cause votre vision de la justice comme une forme de vengeance, puisque les « coupables » ne le sont pas par choix mais contraint par leur vie.

l’absurde accepte pleinement qu’a l’échelle de l’univers nous ne sommes rien, que la vie et la survie humaine n’importe qu’aux hommes et aux vivants, et que tout cela n’a aucune sens, aucun but aucune destinée. Conscient de cal alors nous envisageons notre vie (quotidienne) sous un nouveau jour, puisqu’il est absurde de vivre autant nous éviter de souffrir (donc de faire souffrir) que donc notre réalisation doit être une chose fort bête le bonheur et le plaisir.

l’absurde, une fois qu’on prend pleinement conscience de l’univers, c’est a dire un soleil avec 8 planètes avec des satellites, mais cette étoiles est perdu parmi environ 100 milliards d’autres étoiles qui forme la galaxie, qu’a travers l’univers on estime le nombre de galaxie a 100 milliards, et que l’univers a 30 milliards d’années... Et bien on apprend a chérir son Monde, planète, parce que pour le moment on en a qu’une (et ca changera pas de si tôt)


Voir ce commentaire dans son contexte