Commentaire de Serpico
sur Diplomatie algérienne et guerre libyenne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Serpico Serpico 29 août 2011 17:39

L’auteur : "C’est là, de mon point de vue, que le concept de « l’ingérence humanitaire », cher au docteur Bernard Kouchner, trouve toute sa signification et toute sa pertinence.« 

***********************

Si vous étiez à la tête de l’Algérie, on serait dans la merde la plus totale.

Ne pas avoir compris que le »droit d’ingérence« , en plus d’être une aberration puisque le droit international ne le connait pas, est surtout l’application de la loi du plus fort et du plus avide, c’est très grave.

Le »droit d’ingérence« est un moyen pratique pour faire main basse sur les pays faibles sous couvert d’humanisme. c’est une escroquerie.

L’Algérie, même si son régime est méprisable (c’est une bande de sagouins en uniforme), ont bien fait de ne pas s’en méler : l’UA elle-même ne reconnaît pas le CNT puisqu’il s’impose par la force et par l’OTAN surtout, puissance étrangère.

On ne peut pas reprocher à l’Algérie d’être copine avec Kadafi puisque le principal boute-feu dans l’affaire, la France, était copine avec Kadafi.

Je vois mal pourquoi l’Algérie subirait ces critiques à la noix. Les »articles« de ce genre, les déclarations débiles de certains activistes du MAK qui ne s’inquiètent que des »amazighs« libyens, constituent la manifestation d’un groupe favorable à la diabolisation de l’Algérie.

Vous participez à semer dans l’opinion publique l’idée d’une action contre l’Algérie et c’est criminel.

Quant au »Tbene", le foin dans le ventre, c’est le CNT qui l’a : il a vendu son pays à la France en échange de son aide à renverser Kadafi : 35% du pétrole à Sarko.

Ça c’est du foin très inflammable.

L’avenir nous éclairera sur toutes ces saloperies que vous menez peut-être stupidement sans comprendre leurs conséquences sur votre pays.


Voir ce commentaire dans son contexte