Commentaire de henri_jac
sur 11/09/2001 : dix ans après, en finir avec la théorie complotiste !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

henri_jac 13 septembre 2011 11:12

Pour Alchimie


Un doute me vient : peut-être votre connaissance du dossier n’est-elle pas complète ? Je me permets donc de repréciser les circonstances qui ont amené le NIST à introduire la chute libre dans leur rapport. Bien entendu, si ces faits vous sont déjà familiers, je vous remercie d’ignorer ce post.

Aout 2008 : titres de Google actualité : le rapport qui tord le cou aux théories complotistes.
Intrigué, je clique sur les liens proposés et là, j’apprends - ou plutôt j’exhume de mes souvenirs vagues - qu’une troisième tour, WTC7 est tombée au soir du 11 septembre. Les conclusions de l’enquête sur cette chute font l’objet d’un rapport présenté lors d’une conférence de presse.
Le rapport me dérange sur plusieurs points :
- introduction : ce n’est pas un rapport d’enquête mais une simulation informatique démontrant comment un rivet peut lâcher suite à un feu de bureau.
- nulle expérimentation ne vient confirmer cette simulation.
- les paramètres ne sont pas divulgués car secrets.

Suit alors la vidéo de la conférence de presse de la présentation du rapport. Le rapport est vivement attaqué et j’en ai retenu deux points :
- des photos prises par la NASA indiquent des températures incompatibles avec le résultat de la simulation. L’orateur se dit étonné, précise qu’il va regarder avec attention ce document mais depuis pas de nouvelles.
- un débat de spécialistes basé sur des vidéos de la chute du bâtiment ne me passionne pas. Les uns disent que c’est une chute libre, les autres disent non.

Et puis ...
Novembre 2008. Le NIST édite la mise à jour de son document. Et là, surprise ! Comme en catimini, un paragraphe muni d’un schéma conclut la longue simulation informatique en disant : et après, le bâtiment est tombé en chute libre ! Mais pas la moindre explication. A partir du moment où il y a chute libre, ça signifie que tous les rivets de tous les étages concernés par cette chute libre ont cédé simultanément. Voilà qui justifierait un complément d’explications. Mais on reste sur notre faim. Le NIST doit compléter son enquête.

Voilà donc un rapport qui commence en disant qu’il n’avait pas d’éléments justifiant de s’intéresser à autre chose qu’à un feu de meubles et concluant qu’il y a eu chute libre. L’incohérence est totale. Et ce qui me navre le plus c’est la passivité des médias. 

Je ne sais pas si je suis complotiste. Ce que je sais c’est que le rapport du NIST et donc la Version Officielle ne sont pas acceptables. L’enquête n’est pas terminée. Ce n’est pas le tout de dire qu’il ya eu chute libre, il faut l’expliquer. Pour faire cesser les rumeurs plus ou moins extravagantes, commençons par présenter une enquête crédible.

Cordialement

Voir ce commentaire dans son contexte