Commentaire de docdory
sur Nouveau cours de conduite au Québec : un échec !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

docdory docdory 22 novembre 2011 11:45

@ Bénédicte

Bien que n’ayant aucune connaissance sur le mode de vie québécois, je suis très étonné par votre proposition de mettre des cours de conduite gratuit pour les élèves des écoles secondaires.
Je suppose que, pas plus au Québec qu’en France, les lycées ne comportent de voitures dans leur équipement de base, ni de pistes pour l’apprentissage de la conduite.
Pensez-vous faire apprendre les rudiments de la conduite dans la cour de récréation ?
Combien de voitures faudrait-il dans un lycée de 1000 élèves pour apprendre à tous les élèves la conduite ? Au moins dix, je suppose ! Quel établissement d’enseignement dans le monde serait capable de financer la dépense énorme correspondant à l’achat de dix voitures ( je crois que vous diriez « chars » au Québec ) pour que les élèves apprennent à conduire ?
Où pensez-vous que les lycées québécois pourraient stocker ce parc automobile ? Je suppose que les lycées québécois sont aussi exigus que les lycées français, et ne disposent au mieux que des quelques places de parking réservés aux enseignants ? ( Dans mon lycée, il n’y avait aucune place de stationnement, sauf peut-être pour le proviseur, qui avait une tolérance de stationnement dans la cour d’honneur ).
Votre proposition me paraît concrètement irréalisable, et par ailleurs, le temps consacré à l’apprentissage de la conduite serait au détriment de celui consacré à l’apprentissage des disciplines intellectuelles, apprentissage qui est normalement la fonction essentielle d’un lycée.

Voir ce commentaire dans son contexte