Commentaire de Fabrice Duplaquet
sur Quand les plus pauvres hissent le Brésil au premier rang du ramassage et du recyclage de l'aluminium.


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fabrice Fabrice Duplaquet 17 mars 2006 14:30

bel articles.

je me pose une question sur l’exposition de ces « collecteurs-recycleurs » aux maladies environnementales inhérentes au traitement des déchets. Il est probable que les années à venir démontrerons que ce travail est risqué en terme de santé pour les travailleurs.


Voir ce commentaire dans son contexte