Commentaire de Deneb
sur Les torchons et les serviettes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Deneb Deneb 17 décembre 2011 07:23

« DSK, ce malheureux accro de la queue »

Pourquoi, chaque fois que l’on parle de DSK, c’est pour planter sa misérable dague dans son cadavre politique ? Ça ne peut pas être autre chose que le reflet de la misère sexuelle de celui qui profère ce genre d’insinuation graveleuse. Vous n’aimez pas cette soupe ? Est-ce une raison pour cracher dedans ?


Voir ce commentaire dans son contexte