Commentaire de Antenor
sur Moïse, l'énigme du mont Sinaï


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Antenor (---.---.45.2) 17 janvier 2007 23:49

Merci de m’avoir répondu, j’ai une autre question qui porte plus sur la forme.

Vous divisez arbitrairement par 10 le nombre de migrants fourni par la Bible. Pensez-vous qu’il ait pu exister dans la tradition littéraire antique, une sorte de licence poètique autorisant les auteurs à multiplier par 10 les effectifs afin de donner une allure plus grandiose aux évènements qu’ils décrivaient ?

Cela expliquerait certains chiffres hallucinants comme les 300 000 Celtes à Alésia selon Cesar ou le millon et demi de Perses aux Thermopyles d’aprés Herodote. Même divisés par 10 ces chiffres restent impressionnants et ne seront pas dépassés avant les guerres de conscrits des 19ème et 20ème siècle.


Voir ce commentaire dans son contexte