Commentaire de Herbert H. Hebert
sur Pourquoi Nicolas Sarkozy a-t-il « déclaré la guerre » aux Français ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Herbert H. Hebert 31 janvier 2012 14:31

Le plus grave étant, effectivement, la destruction pure et simple du contrat de travail, pour ne pas dire du droit du travail ! Or, cette politique contractuelle est prônée par François Hollande également (ah ! le fantasme du compromis !) ...

Si l’UMP sait que l’élection est perdue pour elle, la seule possibilité d’aller le plus loin possible dans sa logique, c’est d’en faire passer le maximum avant l’élection, même le plus incroyablement impopulaire, sachant que les socio-libéraux ne toucheront pas trop à ce qui vient d’être fait...

Dans son excellent ouvrage « Nous, on peut » (éd. Seuil), l’économiste Jacques Généreux explique très clairement le fait que les partis socio-démocrates « gèrent » les situations sans trop s’attaquer aux causes des dérégulations ; il suffit à la droite de patienter tranquillement jusqu’à la prochaine élection.

Quand Généreux écrit explicitement que les néolibéraux ne craignent même plus de passer en force avec des lois ultra impopulaires juste avant les élections, Nicolas Sarkozy vient tout simplement de lui donner raison ! 


Voir ce commentaire dans son contexte