Commentaire de Constant danslayreur
sur Sarkozy fait de la propagande de guerre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Constant danslayreur 12 février 2012 17:03

Amis gaulois vous qui connaissez la bête mieux que Bibi j’aurais plusieurs questions siouplait :

1.  Lorsque le prési-chose futur-ex pas grand-chose mais trois fois rien quand même, parle d’un pays militairement plusieurs fois plus puissant que le sien, un Goliath donc et qu’il dit « … ne permettra pas que l’on remette en cause la sécurité de David » fait-il de l’humour ?

2.  Lorsqu’il sous-entend que l’Iran incapable à l’époque de venir à bout de l’armée en toc de Saddam Hussein, serait en position de menacer l’existence d’Israël, fait-il dans l’ironique ?

3.  A supposer que… avec quels sous compte-t-il financer ses ambitions de … parrain

4.  Lorsque le même susdit fâcheux dit non pas « je ne permettrai pas », mais « la France ne permettra pas », est-ce parce que son successeur dine à la même table et qu’il sait que par la plus élémentaire des politesses et/ou de la gratitude du ventre smiley, il ne risque pas de le contredire ou alors est-ce parce qu’il sait pertinemment que la politique de « La France », ne dépend plus du tout du président quel qu’il soit ?

5.  Lorsqu’il parle de miracle (ce qui ne manque pas de sel pour le prési d’une république laïque mais bon), ne veut-il pas plutôt dire prodige ?... prodige mensonger est-il besoin de préciser... En effet, les miracles en langage croyant sont réalisés par le patron, en revanche un prodige mensonger est à la portée du dernier démon venu et donc à plus forte raison de l’Antéchrist d’Israël... Oh que si smiley


Voir ce commentaire dans son contexte