Commentaire de SATURNE
sur Ventes de printemps chez Antonin Rodet


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

SATURNE SATURNE 10 avril 2012 11:24

Asinus a raison, ici, c’est politique / Coca. J’aime ni l’un ni l’autre.
Merci à Gordon pour le verre de Volnay.
Dommage que la maison Rodet ne livre pas sur Saturne.
Bah, j’étais parti avec 4 caisses de Nuits Saint Georges, il m’en reste un peu.


Voir ce commentaire dans son contexte