Commentaire de D.BENCHENOUF
sur Campagne électorale en Algérie : démarrage sur les chapeaux de roue pour Jil Jadid


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

D.BENCHENOUF D.BENCHENOUF 19 avril 2012 13:12

Je suis réellement choqué par la parution de ce texte, qui n’est rien d’autre que de la pure propagande, pour un parti entre 50 autres, qui se sont agglutinés autour du régime, et qui ne se sont engouffrés dans cette mascarade que parce l’attrait de la mangeoire était plus fort que tout.

Comment AGORAVOX a-t-elle pu tomber dans un tel traquenard, et ouvrir ses colonnes à une telle lecture de la situation en Algérie, où nous nous préparons massivement à entrer en désobéissance civile, en commençant par un boycott massif de ces élections de la honte. Saviez-vous que pour inciter les plus opportunistes à se rallier à lui, l’oligarchie d’Alger à agréé, en l’espace d’une semaine, presqu’une quarantaine de minuscules partis, comme celui dont nous parle l’auteur de ce texte, en plus des nombreux autres qui fricotent au râtelier. Et que 73 sièges supplémentaires, à la Chambre basse du Parlement, ont été rajoutés en deux temps trois mouvements ? Dans une confusion qui ferait rire si elle n’étaient tragique. Saviez-vous qu’en ce moment même, des jeunes se rassemblent au centre d’Alger, pour y appeler leurs compatriotes au boycott, qu’une initiative nouvelle, née il y a seulement deux jours, et qui rassemble divers courants de l’opposition au régime d’Alger a appelé l’ensemble des Algériens à bouder ces élections, et à se préparer à une action d’envergure, pour chasser ce régime, et fonder un Etat de Droit ? Saviez-vous que ce ne sont pas des garnements, comme l’affirme l’auteur de ce texte, mais la jeunesse algérienne qui s’est organisée en groupes de volontaires, pour dévaster les tableaux d’affichage. Des candidats qui s’étaient rendus dans des quartiers populaires pour y inciter les gens à aller voter, ont été reçus à coups de pierres, et ont dû battre en retraite, malgré es services de sécurité qui les protégeaient. En tout état de cause, et sans qu’ils soit besoin de m’étaler davantage sur le sujet, j’invite tout un chacun qui s’intéresse à l’actualité algérienne, à se rendre sur les réseaux sociaux, et à y constater par eux même l’effervescence extraordinaire qui y règne. J’invite la direction de AGORAVOX a retirer ce texte, qui en plus de tromper l’opinion publique française sur ce qui se passe réellement en Algérie, contribue à renforcer la main-mise d’un régime particulièrement prédateur sur tout un peuple. Nous sommes, en ce moment même, à une période cruciale de notre avenir, et les élections dont il est question içi en sont l’enjeu emblématique. Parce que le peuple algérien est déterminé à lancer un signal fort à l’ensemble de la planète, pour lui montrer que ce régime est illégitime, et que toutes ses « institutions » sont de pures façades. Merci

Voir ce commentaire dans son contexte