Commentaire de Joseph
sur Etre patron ? Des CPE en permanence... une mentalité pas vraiment française...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joseph (---.---.83.114) 21 mars 2006 17:39

C’est de l’amalgamme Pierre dire que les patron sont en CPE, c’est du niveau du discours « le CPE c’est de l’esclavage » (à l’opposé bien sûr).

Le patron est précaire c’est vrai, mais il a des compensations financières ou capitalistiques. La grosse différence c’est que c’est lui qui embauche et pas qui est embauché (même si il a des comptes à rendre aux actionnaires s’il y en a).

Tout le monde se focalise sur la précarité parce que l’on sait qu’il n’y a pas de croissance et que pas grand monde n’est prêt à embaucher beaucoup de jeunes ou de vieux. Alors on s’attache à la sécurité de l’emploi en esperant que on pourra le conserver le plus longtemps possible tout en sachant que le système actuel n’est pas viable. On manifeste pour des créations de poste de fonctionnaires. Evidemment c’est pas comme cela que l’on va s’en sortir.

Il faudrait que la classe politique arrête de faire des lois qui ne servent à rien, et qu’il fassent des économies, qu’ils réforment les services publics pour les gérer correctement, bien traiter les fonctionnaires et les contribuables, arrêter les discrimination, punir le racisme, protéger les agents publics dans leurs fonctions, encourager l’ambition, récompenser le travail bien fait. L’état à le pouvoir de montrer l’exemple et il fait exactement le contraire.

Si on ne peut pas réformer l’état il va finir par être privatisé quand la France sera en Faillite.


Voir ce commentaire dans son contexte