Commentaire de Wendigo
sur Discours historique et fracassant de Angela Merkel


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Wendigo Wendigo 15 juin 2012 22:05

Doux rêveur, ou peut être très lucide ! Quand on prétend quelqu’un de doux rêveur, mieux vos éviter derrière de le prétendre grotesque, ça brise la crédibilité de l’argumentation qui suit !

 La loi de 1973, va radicalement à l’encontre de la constitution, donc pour la voter il aurait fallut un réferendum, à t’il eu lieu ?
NON, donc loi anticonstitutionnelle !
 Le traité de Lisbonne , nous lui avons dit NON, mais le oui a été appliqué, encore une fois anticonstitutionnelle !

Cela s’appel de la haute trahison de la part de nos « élites » (mot à dire très vite vu le niveau et le gabarit des gugus).
Bien ensuite les Allemand eux de leur coté font entrer le parti pirate dans les parlement des Landers comme ce fut le cas dans celui de Berlin en septembre dernier, preuve qu’eux aussi se sente légerment trahi par leur dirigeants. Donc la vision que les Allemands nous portent, ne semble pas être la même que celle de merkel. Surtout vu son niveau flagrantde compétence dans la gestion de la crise et avec le nombre de nuits blanches quelle a passée pour des clous à vouloire sauver l’euro (et non les européens) et quand on voit à quoi cela a servit ...... NIBE. Alors vu le niveau tangible des compétences de la dame, qui dépasse de loin le stade de la médicrité.
 Ce n’est pas une cloche qui fait le carillon et là vous n’avez qu’une seule personne qui nous tient ces propos et non tout un peuple, peuple qui se blinde avec le parti pirate pour éviter de se faire avoir.
Le peuple Allemand n’est pas totalement stupide, vous devriez prendre exemple.
 Il faut se tanir un peu au courant avant de donner du « grotesque » et du « doux rêveur ». Je vous autoriserais à le faire, quand la conclusion de cette crise de l’euro sera enfin là, si et seullement si, le plan de merkel porte ses fruits pour le bien de tous. ce qui ne semble pas être le cas et encore être pour demain. A l’heure actuelle elle emène plus l’euro à sa perte qu’autre chose, ce qui la rend elle grotesque. On ne chante pas victoire quand on est encore en train de baigner dans la mouise et surtout on ne méprise pas la colère des peuples, surtout quand elle n’est qu’au début de sa montée, ce qui se passe en grece est un bon avertisseur, seul des esprit faible ou de doux rêveur mépriseraient cela.
 Alors resez poli et faite un peu plus travailler vos neurones, la cituation est plus complexe que vous ne semblez le comprendre . Parce que l’euro ne sera pas sauvé par des rustines apposées tous les deux jours, il ne pourrait l’être quand prenant le mal à la racine, càd en neutralisant en amont ceux qui spéculent contre cette monnaie. Chose qui ne sera jamais faite et pour cause. Donc vous pouvez d’hors et déjà enterrer l’euro et quand cela se fera, vous verrez qui de nous était le plus grotesque et qui est un doux rêveur. Enfin merci pour ce qualificatif, c’est la première fois que l’on men affuble, ça me change du « psychorigide » habituel .


Voir ce commentaire dans son contexte