Commentaire de Saul
sur Discours historique et fracassant de Angela Merkel


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Saul 16 juin 2012 10:25

Actuellement en zone euro la France avec une situation caractérisée par la désindustrialisation, le déficit extérieur chronique, le déficit public qui sera difficile à réduire, est l’un des pays de la zone euro qui a tout intérêt à promouvoir des solutions mutualistes ou fédéralistes en zone euro et que celles-ci soient mises en œuvre, avant que les marchés financiers ne lui fassent payer les taux d’intérêt qu’elle mérite. C’est à dire des taux d’intérêt plus élevés que les taux actuels. Par certains aspects la situation de la France est pire que celle de l’Italie actuellement malmenée par les marchés financiers.

http://www.dtom.fr/archives/la-france-pire-que-litalie/

En revanche l’Allemagne craint que compte tenu de l’état de délabrement actuel de plusieurs de ses partenaires dans la zone euro, le fédéralisme ou la mutualisation des risques et des investissements entre les pays de la zone euro revienne en réalité à tout mettre potentiellement à sa charge. Elle n’a pas tord de le penser.

Il est sans doute trop tard pour sauver le soldat euro qui devrait s’écrouler sur l’effet des dettes, des déficits et des taux d’intérêt.




Voir ce commentaire dans son contexte