Commentaire de Mugiwara
sur Discours historique et fracassant de Angela Merkel


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mugiwara 16 juin 2012 18:03

merkel estime que l’austérité, c’est quand le chômage ne peut plus augmenter, d’où des réformes de compétitivité. après quoi, quand c’est rigoureusement bien géré, le chômage pourra donc baisser. je trouve que c’est une méthode un peu casse cou, typiquement allemande, pas vraiment propre au grecque ou espagnole ... j’ai des doutes sur sa méthode mais si elle y croit, pourvu qu’elle sache ce qu’elle fait. et là encore j’en doute ... 


je suis conscient qu’en Allemagne, il y a des mini jobs, dont les salaires se situent à 400 euros. pour d’autres payés à 1 euro de l’heure. 

l’un des problèmes est l’épargne. hollande l’avait dit justement : elle est mal orientée. 
l’autre problème est encore l’épargne, mais cette fois, il s’agit des capitaux, des grosses sommes qui n’ont rien à faire dans les pays étrangers. 
cette épargne là oblige à créer de la monnaie pour permettre à un pays de se financer, d’où l’inflation. 
cette épargne là doit donc avoir une durée de vie, grosso modo : au delà d’un an dans une banque, l’argent qui dort doivent être détruit puisqu’il est mal employé. je dirais qu’il lui faut une durée de vie de 10 ans (de telle manière qu’une entreprise qui vient de naître puisse se développer). au delà de ces 10 ans donc, puisqu’on crée de la monnaie, il faut alors détruire les monnaies inutilisées. je ne suis pas contre la richesse, je suis contre la richesse sans âme. 



Voir ce commentaire dans son contexte