Commentaire de SANDRO
sur Voutch, quelques dessins (2/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sandro Ferretti SANDRO 9 juillet 2012 10:58

Je vous répond ici, car c’est plus calme que « là-bas ».
Vous étes bien aimable de vous étre infusée ma « relis-tes- ratures », comme dit joliement l’ami Jean Fauque.
Dans la vertige des stores vénitiens, je dis souvent à ma vieille copine la S.G.D.L , qui gère mon stock d’invenduset d’histoires suicidées, « tu devrais pas me laisser la nuit ».
Mais bon, ça a encore «  failli » il y a deux semaines. J’ai terminé deuxième d’un concours de nouvelles avec « Porte d ’Italie », et dans le jury, un écrivain assez connu ( Gilles P.), ex. attaché de presse de grands éditeurs, ex. agent littéraire et aujourd’hui à la tête d’une boite de com. littéraire s’est interessé à moi. Mais il ne fait plus que des promos pour des gens déjà édités - plus rentable-.
« Avale, me dit-elle. Va falloir que tu nous ponde un truc qui marche, mon garçon... » ( Bashung, « Samuel Hall »).


Voir ce commentaire dans son contexte