Commentaire de RAVAZ CHRISTINE
sur Santé : Pourquoi une réforme d'ampleur est nécessaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

RAVAZ CHRISTINE RAVAZ CHRISTINE 23 août 2012 17:01

Il faudrait surtout séparer la médecine qui a pour but de soigner de la médecine de confort et de faire un lot à part en ce qui concerne les chirurgiens esthétiques dont l’activité est essentiellement commerciale. A ce titre, il n’est pas normal que les chirurgiens esthétiques soient totalement exonérés du paiement de la TVA pour leurs actes, ce qui est injuste par rapport à d’autres professions : les avocats par exemple versent à l’Etat 19.6% sur leur chiffre d’affaires, ainsi, lorsqu’un justiciable s’adresse au tribunal pour obtenir par exemple le versement d’une pension alimentaire, il est taxé à 19.6%, par contre, s’il va se faire refaire le nez, aucune TVA, aucune justice fiscale dans ce système ! Mais vu le nombre de médecins au gouvernement et à l’assemblée nationale, nul doute que ce n’est pas demain qu’ils seront assujettis au paiement de la taxe en vertu du principe d’égalité, même si cela ferait du bien à nos finances publiques.


Voir ce commentaire dans son contexte