Commentaire de Michel DROUET
sur Les limites de la réforme des collectivités locales


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 27 septembre 2012 09:33

Bonjour Kalagan

Ce n’est pas l’administration elle même qui est à incriminer

L’administration avec des effectifs trop importants dans certains secteurs (l’intercommunalité, par exemple) et trop faible dans d’autres (Inspection du travail, par exemple), n’est que le reflet des décisions prises par les élus, de leurs renoncements et de leur inaptitude crasse à manager du personnel.


Voir ce commentaire dans son contexte