Commentaire de Traroth
sur Racisme : une plaie purulente ! La réponse...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Traroth Traroth 26 octobre 2012 10:11

Cher Jeremy, votre article caricatural dénote une absence de réflexion qui fait frémir. Je vais détailler un peu :


« Il vous explique que les expressions, le « travail au noir », « Il voit tout en noir », « Les gueules noires », « Il a de noirs desseins », ne sont pas juste des expressions sans fondement idéologique » : Eh bien, comme vous apparemment, il ne comprend pas que blanc et noir, avant d’être des couleurs de peau, sont d’abord des couleurs. « Vert

 »Il est fondamental pour le blanc de se définir comme supérieur au noir«  : Dire que tous les Blancs sont racistes, c’est raciste.

 »Votre vision de l’égalité est fausse, tous les hommes n’agissent pas comme vous, ne pensent pas comme vous, ne croient pas au même Dieu que vous«  : Toujours la même rengaine, chez vous comme chez les fascistes de hier. L’égalité n’est pas l’identité.

 »vous refusez de comprendre le mot communautarisme. Le fait d’accepter l’étranger chez soi, d’accepter ses coutumes, ses traditions, n’est pas un danger. Non c’est une forme de respect, et de tolérance" : Tout dépend de quelles coutumes et traditions on parle. Même si ça a tendance à être désuet, nous sommes ainsi encore quelques-uns à avoir une notion de bien et de mal. Si vos traditions, c’est un bon couscous ou un mafé de poulet, je suis parfaitement prêt à les accepter. Par contre, si vous cherchez à justifier l’excision, par exemple, vous me trouverez sur votre chemin, et OUI, mes valeurs sont supérieurs aux vôtres. Non pas à cause de votre couleur de peau, mais parce que vous coupez le clitoris des petites filles !

Voir ce commentaire dans son contexte