Commentaire de xavier dupret
sur Argentine. Un pays sous pressions


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

xavier dupret xavier dupret 25 janvier 2013 11:47

Sous le titre « la question de la dette » au paragraphe 4, au lieu de "Du point de vue de la sortie des moyens de paiement, le service de la dette a fait l’objet d’une attention moins soutenue que les importations et les sorties de capitaux. Les chiffres, comme nous l’avons vu, plaident pour une telle approche. La charge de la dette publique argentine mobilise annuellement contre 4% pour les sorties de capitaux et 18,40% pour les importations« ,i lfaut lire »Du point de vue de la sortie des moyens de paiement, le service de la dette a fait l’objet d’une attention moins soutenue de la part du gouvernement argentin que les importations et les sorties de capitaux. Non sans raison. Les chiffres, comme nous l’avons vu, plaident pour une telle approche. Les sorties de capitaux représentent 4% du PIB annuel en Argentine et les importations 18,40%". Avec toutes mes excuses. Xavier Dupret.


Voir ce commentaire dans son contexte