Commentaire de JL
sur Doit-on donner plus d'allocations familiales aux riches qu'aux pauvres ?....


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 25 février 2013 15:01

On ne peut pas discuter correctement de ce pb de fiscalisation des AF sans prendre en considération le mécanisme du quotient familial, le QF.

Grâce à ce mécanisme, une famille riche perçoit, à nombre d’enfants identiques, un total (AF + dégrèvement d’impôts) supérieur à une famille pauvre (seulement AF).

Une solution aurait été de supprimer le QF ; les riches n’en ont pas voulu et pour cause : « comment ? Une famille à revenu égal, paierait autant qu’un célibataire ? »

Bien entendu, pour conserver le QF, les riches sont prêts à mettre les AF sous conditions de ressources : ça transformera lesAF en allocs pour les pauvres. Et l’on connait le dicton : « Droits des pauvres, pauvres droits ».

Mettre les AF sous conditions de ressources serait une grave erreur, qui de plus transformerait les fonctionnaires des caisses d’AF en agents du Fisc. Double boulot pour notre administration ! A une époque de réduction des dépenses, ça ne le fait pas.

La bonne solution, c’est évidemment de rendre les AF imposables. Au besoin, d’en augmenter le montant, afin de ne pas pénaliser les classes moyennes.


Voir ce commentaire dans son contexte